Brain-Disabling Treatments in Psychiatry: Drugs, Electroshock and the Psychopharmaceutical Complex

« La recherche continue de démontrer que les antidépresseurs sont inefficaces dans le traitement de la dépression et augmentent plutôt le risque de suicide.

Des études supplémentaires ont montré que les stimulants comme la Ritalin n’ont aucun effet positif à long terme sur le comportement des enfants et que ces drogues inhibent la croissance et rendent les enfants sujets à l’abus de cocaïne quand ils sont jeunes adultes. 

Des rapports récents continuent de confirmer que les électrochocs provoquent des lésions cérébrales permanentes et un dysfonctionnement cognitif.

Lorsque les gens prennent des médicaments psychiatriques, ils le font sans se rendre compte que ces produits « agissent » en perturbant le fonctionnement de leur cerveau, qu’ils provoquent des effets de sevrage et qu’ils entraînent fréquemment des réactions et des comportements mentaux dangereux et destructeurs. »

Lire l’article passionnant de Peter R. Breggin, MD.